Menu Fermer

Tendance au calme et au confort, nouvelle normalité et empreintes de la nature pour vos murs

La dernière collection de l’artiste Pernille Folcarelli est un nouvel hommage à la nature et à sa diversité, à la poésie, à la majesté, et à l’importance de l’exploitation de la nature en ces temps incertains. Son style féminin, poétique et doux est tout simplement charmant et je suis très heureux de vous montrer quelques-unes de ses nouvelles œuvres aujourd’hui. Mais il y a plus. Je veux vous parler de la tendance intérieure Calm Comfort et de ce que signifie pour moi aujourd’hui le “new normal”s.

Nous avons deux grands espaces pour nous déplacer librement en ce moment : notre maison et la nature. Nous ne pouvons que nous tourner vers ces endroits pour trouver confort et paix sans avoir peur ou craindre d’attraper ce terrible virus. La nature nous offre un merveilleux refuge, un espace pour être loin des préoccupations actuelles, pour nous immerger dans un univers presque alternatif qui nous fait nous sentir à nouveau purs et innocents. Magique même.

Pernille Folcarelli

La tranquillité issue du monde naturel influence notre santé et notre bien-être général. En effet, elle nous centre et nous fonde, mais nous ramène aussi à un fait simple : la vie est précieuse et aussi, courte. Nous devons apprécier chaque instant.

La nature attire et guide les artistes et les créateurs depuis des siècles et ceux-ci ont travaillé directement ou indirectement à traduire ce qu’ils voient et ressentent dans leurs efforts et projets créatifs. Lors d’une épreuve, qu’elle soit personnelle ou extérieure, les créatifs semblent tirer le plus d’inspiration d’une forêt de bouleaux tranquille ou du son d’énormes vagues battant rythmiquement sur le rivage.

Nous nous tournons vers la nature quand nous’essayons de donner un sens aux choses.

Beaucoup d’entre nous ont un endroit préféré, spécial, dehors, pour s’asseoir et réfléchir quand les temps sont durs, n’est-ce pas ? La nature nous fait nous sentir en sécurité comme un câlin parental, en nous donnant l’assurance que tout ce qui ne va pas sera bien à nouveau. Elle semble nous murmurer à l’oreille, “on se fait plus confiance. Vous avez déjà ce dont vous avez besoin en vous&rdquo ;.

Pernille Folcarelli

Si vous’uvrez dans l’industrie du design comme moi, vous devez remarquer que le comportement des consommateurs s’oriente plus que jamais vers l’amélioration de la maison. Beaucoup utilisent ce “abri à la maison”période pour peindre et rénover, travailler dans la cour, planter un jardin, ranger le balcon&d’un coup de pouce ; Nous voulons tous embellir notre monde domestique très spécial. Nous recherchons le confort de notre foyer et voulons que notre espace réponde à nos besoins, à notre bien-être et à nos désirs personnels. Nous ne pouvons plus courir à la salle de sport ou au spa pour faire de l’exercice, nous faire masser ou nous faire faire un soin du visage. Nous sommes obligés de regarder honnêtement nos maisons et de penser, “Comment puis-je faire ces choses ici à la place?&rdquo ;. Cela fait partie de la nouvelle normalité. Nous considérons les choses un peu différemment maintenant, par exemple pourquoi ne pas aménager un espace pour un petit studio de yoga ou créer une zone de tranquillité pour prendre soin de soi à la maison avec une chaise confortable au soleil ? Qui sait quand nous pourrons à nouveau faire toutes ces choses en public – manucures, traitements de spa, entraîneurs personnels, cours de yoga avec nos amis. Et même quand nous le pourrons, voudrons-nous consacrer notre argent et notre temps à “old ways&rdquo ; exactement comme ils l’ont été si, entre-temps, nous avons innové et développé des moyens tout aussi relaxants et agréables “new&rdquo ; à travers nos maisons ?

Peut-être que la nouvelle norme ne sera pas de grands espaces publics intérieurs pour s’entraîner, mais plutôt de petits studios dispersés dans la ville où les relations peuvent être plus personnelles et le temps passé plus valorisé. Ensuite, il y a aussi la responsabilité, quelque chose que nous avons en quelque sorte perdu à l’époque pré-corona, lorsque les connexions, les fantômes, les textos une semaine plus tard, les rendez-vous manqués sans raison réelle, lorsque la responsabilité et l’intimité devenaient des antiquités presque valorisées au lieu d’être des biens de tous les jours.

Et honnêtement, qui utilise vraiment son abonnement de gym régulièrement de toute façon ? Bien sûr, il y a ces moments de rupture (pré-mariage, réunion d’anciens élèves du secondaire, saison pré-bikini) mais je lis qu’environ 40 % seulement des personnes qui achètent un abonnement y vont régulièrement (c’est-à-dire au moins une fois par semaine). Qu’est-ce que cela nous apprend ? Peut-être qu’il faut développer des gymnases post-corona où les gens veulent aller parce qu’ils se sentent plus spéciaux, plus petits, plus personnalisés ? Si les salles de sport sont simplement massives et peu accueillantes, où vous n’êtes qu’un autre cul en sueur sur un vélo, pourquoi ne pas simplement vous entraîner à la maison avec Skillbeast, Joe Wicks sur YouTube ou Tracy Anderson ?

Pernille FolcarelliPernille Folcarelli

Et de retour chez nous, en ces temps, nous sommes’t simplement“de passage&rdquo ; chaque jour comme nous l’avons peut-être été autrefois, n’est-ce pas ? Avant Corona, la plupart d’entre nous ne’passait un week-end complet à la maison à jouer aux cartes ou à planter le jardin de notre balcon sans aussi faire l’aller-retour entre les magasins, emmener les enfants voir leurs amis, recevoir des amis dans le jardin, prendre un café ou un repas à notre café préféré. Nos vies tournaient et le temps s’écoulait plus vite à cause de cela. Et notre maison, le noyau même de notre vie, criait en quelque sorte, “Remarquez-moi!!!!&rdquo ;.

Dans les moments de solitude, nous voyons souvent ce qui compte mais nous apprenons aussi ce qui ne compte pas. À la maison, personnellement, j’ai appris que ce qui compte pour moi, c’est d’avoir moins de choses autour de moi, afin d’avoir plus de liberté et d’espace pour que les idées puissent circuler. J’ai décidé de prendre du recul et de me débarrasser de plus en plus de choses, et de me simplifier la vie. J’ai aussi ajouté plus de plantes pour améliorer la qualité de l’air dans ma maison et aussi, en les ajoutant à l’intérieur, j’ai un sentiment d’harmonie et de paix. Je suis en train de créer et de fabriquer à nouveau. Une alimentation saine est l’un de mes objectifs quotidiens : je n’ai pas touché à l’alcool ou aux sucreries depuis des semaines et je compte l’éviter à tout prix comme mécanisme d’adaptation, ce que j’ai d’ailleurs commencé à utiliser pour faire face au verrouillage de la couronne pendant les quatre premières semaines. L’exercice quotidien est la clé pour moi.

Je ne sais pas pour vous (partagez s’il vous plaît !) mais l’équilibre est de retour dans ma vie et ma carrière et je me sens bien. Je ne’veux pas le “vieux”la vie reprend. Je veux un “nouveau”différent. Je ne veux pas revenir à ce que les choses étaient. À l’époque où la maison était un endroit pour dormir, prendre une douche et un repas rapide. Je veux que ma maison devienne le centre de ma vie et que tout ce que je fais – voyages, carrière, shopping – vienne ensuite. Je veux que mon foyer, ma famille, mon fils soient les premiers. Toujours, et pas seulement pendant la corona.

Revenons donc à la charmante Pernille qui vient de sortir une nouvelle collection intitulée POÉSIE DE LA NATURE. It’s basé sur la nature, des imprimés poétiques, doux, qui font entrer le monde extérieur à l’intérieur. Dans certaines de ses œuvres, lors de l’impression, elle laisse les couleurs naturelles des plantes s’écouler dans le papier, laissant à l’impression une expression sensuelle et artistique. Je pense que c’est’tre très beau.

“Cette saison, je crois aux couleurs dorées, poussiéreuses et séchées, combinées avec des meubles en bois, des céramiques faites à la main et de simples décorations de paille et d’herbe. Des espaces basiques et calmes avec des couleurs harmonieuses et atténuées et de l’espace pour des déclarations personnelles simples&rdquo ;, dit-elle.

Pernille Folcarelli
“Cette saison, je crois aux couleurs dorées, poussiéreuses et séchées, combinées à des meubles en bois, des céramiques faites à la main et de simples décorations de paille et d’herbe. Des espaces basiques et calmes avec des couleurs harmonieuses et atténuées et de l’espace pour des déclarations personnelles simples.&#148 ;

&mdash ; Pernille FolcarelliPernille FolcarelliPernille Folcarelli

Elles sont belles, n’est-ce pas ? Je le pense aussi. À propos de la collection, Pernille explique son inspiration, ”L’élégance et la grâce de la paille, d’une branche ou d’une feuille reflètent la splendeur inhérente à la nature ́s. Un monde plein de beauté poétique se trouve juste devant nous si nous y portons notre attention. Ma collection de plantes et d’herbes imprimées capture un moment de la nature ́s grâce et caractéristiques ornementales. Les couleurs sont poussiéreuses et s’estompent comme une prairie par une journée ensoleillée et brumeuse&rdquo ;.

Vous devez avoir beaucoup de réflexions personnelles sur la nouvelle normalité et sur ce qu’elle sera, ou plutôt sur ce que vous voulez qu’elle soit pour vous et votre foyer. Souhaitez-vous partager les commentaires ci-dessous ?

(Photographie : Pernille Folcarelli)

Cet article a été rédigé par Holly Becker et traduit par Accessoires-Peinture.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires-Peinture.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.