Menu Fermer

La façon la plus simple de carreler un dosseret {moins de dégâts!}

Ouf, j’ai presque fini de mettre à jour ma dernière pièce ! Je vais partager les liens vers tous les projets que j’ai réalisés dans notre buanderie/bouilloire à la fin de l’article – juste au cas où vous en auriez manqué un. Je ne peux pas avoir ça. Le projet de carrelage que je partage aujourd’hui est l’un de mes préférés – d’abord parce qu’il était si facile (je vais vous dire pourquoi dans une minute) et parce qu’il est magnifique ! L’année dernière, j’ai eu un gros coup de cœur pour le zellige, un carrelage carré légèrement chatoyant. Il s’avère que c’était très tendance il y a quelques années… comme d’habitude, je suis très en retard sur les tendances. (Et ça ne me dérange pas.) Il a une texture ondulée qui lui donne l’air d’avoir été fait à la main… et c’est généralement le cas ! Le vrai matériau est TRES cher, mais je voulais vraiment l’utiliser pour le petit dosseret de notre buanderie : Ce post peut contenir des liens affiliés pour votre confort. Voir monpolitiques et page de divulgation pour plus d’informations. Vous pouvez poser les carreaux de manière rectiligne, comme ici, pour un look plus moderne, ou selon un motif de briques pour un look plus traditionnel. Le problème est que les carreaux de zellige authentiques sont fabriqués à la main à partir d’argile et ont un aspect imparfait que je n’aime pas toujours. De plus, elles sont généralement posées très près les unes des autres, avec de petites lignes de joints (ce qui ajoute à l’aspect imparfait). J’ai toujours préféré les versions plus uniformes que j’ai vues, avec un peu de contraste avec le coulis. J’ai fait quelques recherches et j’ai trouvé cette version en céramique illustré ci-dessus qui a toujours l’aspect fait main, mais qui est très abordable ! De plus, chaque carreau est uniforme et de la même taille, mais il a toujours les jolis détails que j’aimais dans les vrais carreaux. Je l’ai mis dans mon panier ! J’étais encore plus heureuse en personne – elles étaient si belles ! J’ai eu quelques problèmes en cours de route (je vous ai dit que cette pièce m’a posé un problème après l’autre), parce que je n’ai pas commandé assez de carreaux au début. J’ai dû attendre les commandes en attente et la deuxième livraison était beaucoup plus brillante que la première. J’ai pu choisir parmi les boîtes pour trouver celles qui allaient le mieux. (Achetez tout ce dont vous avez besoin en une seule fois pour qu’ils proviennent du même lot !) Mais dans l’ensemble, le processus d’installation a été un jeu d’enfant ! J’ai utilisé un produit qui rend l’installation du carrelage SUPER rapide et sans dégâts. Avant de commencer à carreler, déterminez le centre de la zone sur laquelle vous allez travailler. Comme la nôtre était le dosseret, j’ai marqué le milieu et j’ai centré un carreau dessus : Centering tile before install J’ai ensuite aligné les dalles dans chaque direction pour m’assurer que je n’allais pas avoir de petits éclats aux extrémités. Quand j’étais sûr de ma disposition, j’ai sorti l’objet qui a rendu le processus si rapide. Il s’agit d’un tapis de pose de carreaux que vous utilisez à la place du mortier : Easy way to install tile no mortar Le plus drôle, c’est que je les ai reçus en cadeau il y a des années… je parle d’il y a probablement dix ans. Je n’en avais pas besoin à l’époque et je les ai rangés dans le garage où ils sont restés pendant des années. Je les ai oubliées jusqu’à notre déménagement. Je n’étais pas sûre qu’ils fonctionnent encore, mais je les ai gardés dans l’espoir d’essayer un jour. Heureusement, ils ont très bien fonctionné et ont été très faciles à utiliser ! Ils ont un dos collant que vous mettez sur le mur, et puis un côté collant qui s’accroche aux carreaux sur le devant : Using tile setting mat for installing tile J’ai utilisé un paquet et demi pour l’ensemble du projet. Je suis vraiment impressionné par ce produit. Regardez les détails de votre carrelage pour savoir quelle taille d’espaceurs et de coulis vous devrez utiliser. Celui-ci suggère des lignes de coulis de 1/16″. J’ai pensé ne pas utiliser d’espaceurs du tout, mais j’ai finalement décidé de les utiliser pour obtenir un aspect plus uniforme. Mon comptoir était de niveau, mais j’ai pris soin de vérifier le carrelage pour m’assurer qu’il était également de niveau : Checking tile for level Je voulais un look plus traditionnel, alors j’ai fait un motif de briques – c’est aussi un peu plus indulgent à mon avis. Il faut être assez méticuleux pour que les lignes correspondent parfaitement à une disposition en pile droite : Brick pattern square tile Si vous devez contourner des prises de courant, vous devrez couper le courant au niveau du disjoncteur et retirer le cache de la prise pour pouvoir les contourner : Tile setting mat instead of mortar Tenez votre tapis de carrelage en l’air et tracez les endroits que vous devrez couper avant de le coller au mur. Le tapis est TRÈS collant, mais vous pouvez retirer les carreaux et les réorganiser au début si nécessaire. Je ne sais pas comment cela fonctionnerait après qu’il ait été collé pendant un certain temps. J’ai toujours utilisé une scie humide pour découper les carreaux, mais comme ceux-ci étaient si petits (et qu’il faisait FROID dans le garage le jour de l’installation), j’ai utilisé une scie circulaire. un coupe-carreaux au contraire. C’est tellement facile à utiliser ! Il suffit d’aligner votre carreau à l’endroit où la coupe doit être faite : Cutting tile with tile cutter Ensuite, vous faites rouler la lame diamantée le long du carreau en exerçant une certaine pression pour le marquer. Assurez-vous que votre pression est constante du début à la fin. Il suffit d’appuyer pour que la tuile se casse en une ligne nette : How to use tile cutter Il fonctionne si bien et très rapidement. Vous pouvez les utiliser pour des carreaux plus grands aussi – assurez-vous simplement que le couteau que vous obtenez fonctionnera pour votre carreau. Le seul problème que j’ai rencontré a été de couper de petites tranches de carreaux. J’ai trouvé que si je le marquais avec la même pression de bas en haut, je pouvais obtenir des coupes assez petites. **Commandez toujours environ 10 % de carreaux en plus que ce dont vous aurez besoin ! Le problème que j’ai rencontré en n’utilisant pas la scie à eau était de couper autour des prises de courant. Avec une scie à carreaux, vous pouvez incliner les carreaux vers la lame pour réaliser des coupes complexes. Il y a aussi d’autres façons de procéder – j’étais sur le point de courir acheter une lame en diamant pour mon outil Dremel lorsque j’ai remarqué quelque chose en coupant avec le coupe-carreaux… J’ai réalisé que les deux pièces peuvent être parfaitement réajustées après avoir été coupées. J’ai eu une idée : j’ai mesuré les endroits où je devais couper pour la sortie, puis j’ai utilisé le coupe-carreaux pour les faire. Puis j’ai utilisé des Colle Gorillales a remis en place et les a serrés ensemble pendant au moins une heure : cut tile around outlet with no saw Ça a marché ! Je n’étais pas sûr que ça tienne et j’ai été agréablement surpris. Elle a même fonctionné lorsque j’ai dû couper la dalle en trois parties pour contourner une prise de courant : How to cut tile around outlet without saw Je les ai un peu bichonnées lors de l’installation, en veillant à ne pas pousser trop fort. Mais ils sont superbes et vous ne verrez jamais que je les ai démontés ! Cela peut aussi vous aider si vous n’avez pas accès à une scie circulaire. Un autre avantage de l’utilisation des tapis de pose de carreaux est que vous pouvez faire le joint immédiatement, contrairement au mortier. J’ai utilisé ce coulis prémélangé pour finir le mur : Pre mixed grout Veillez à protéger vos surfaces avant de commencer ! J’ADORE ces des feuilles de plastique pré-collées pour des projets comme celui-ci – vous collez le ruban de peintre et vous retirez ensuite le plastique. Il se colle facilement sur n’importe quelle surface : Shiny square wavy tile Le mortier et le coulis ne sont pas les plus amusants à installer sur une surface verticale – vous en perdrez beaucoup sur le sol ou le comptoir. Je n’avais pas de talocheuse de coulis (la mienne était en désordre et je l’avais jetée il y a des mois), j’ai donc utilisé un couteau à mastic en plastique – et je pense que c’était encore plus facile à utiliser : Grouting square tile Le jointoiement n’est pas vraiment difficile – il suffit de l’écraser. Quinze à 30 minutes après, utilisez une grande éponge et un seau d’eau et commencez à l’essuyer sur le carrelage. S’il y a des endroits que vous avez manqués avec le coulis, vous pouvez généralement les déplacer et les remplir avec l’éponge. Vous devrez utiliser de l’eau propre et essuyer encore plusieurs fois avec l’éponge pour enlever toute pellicule sur le carreau. Le coulis s’éclaircit au fur et à mesure qu’il sèche, alors ne paniquez pas s’il n’a pas l’air bien au début ! Si vous posez un carrelage sur un sol ou un dosseret où il y aura de la nourriture ou des boissons, vous devrez ensuite le sceller pour que le coulis ne se tache pas. Pas trop mal, non ? L’installation a été assez rapide ! Pour terminer cette partie du mur, j’ai fabriqué rapidement des étagères « flottantes » à suspendre entre les armoires : Easy shelves between cabinets J’ai utilisé des chutes de luzerne et de bois, puis je les ai clouées depuis l’intérieur des armoires. Un petit morceau de garniture sur le devant les a terminés : floating shelves between cabinets Ce carrelage est TELLEMENT joli ! Il existe en crème, blanc, bleu, gris et noir. Toutes sont magnifiques. J’ai choisi la couleur crème pour plusieurs raisons, mais surtout parce que nos armoires supérieures ne sont pas d’un blanc pur. Je craignais que les carreaux blancs ne fassent pas bon ménage avec eux. J’aime la chaleur du carrelage crème et le contraste avec le blanc. peinture bleu foncé sur les armoires: shimmery zellige tile for less Au fait, si vous avez une prise de courant dans un endroit bizarre, faites descendre votre carrelage le long du mur ! C’est tellement plus fluide que de finir maladroitement sur le mur autour d’une prise. J’adore cette pièce ! Laundry room counter with cream tile blue cabinets Il est maintenant temps de s’occuper de la zone au-dessus des armoires. Ce sera pour un autre jour car ce post est déjà très long ! 🙂 Voici où j’ai commencé avec cette zone : Folding table before Et voilà à quoi ça ressemblait avec tout ce qu’il y avait jusqu’à présent ! Dark blue cabinets, wood counter, cream shiny tile Si vous avez manqué l’un des projets jusqu’à présent, vous pouvez vous rattraper ici : Mon plan pour notre buanderie/bouilloire Installation des meubles bas Ajout d’étagères à l’extrémité du placard Armoire et porte pour la litière du chat Comptoir de boucherie et où l’obtenir Étagère DIY au-dessus du lave-linge et du sèche-linge Donner aux armoires de base un aspect personnalisé Voici les articles que j’ai utilisés pour ce projet de carrelage DIY : Feuille de plastique adhésive Colle Gorilla Coupeur de carreaux Tapis de pose de carreaux au lieu du mortier Carreaux en céramique « zellige » à prix réduit Carreaux Bullnose assortis Voir plus de notre maison ici. Pour acheter des articles dans notre maison, cliquez ici! Ne manquez jamais un message en vous inscrivant à recevoir des messages par e-mail. Ce contenu est la propriété de Thrifty Decor Chick LLC. Si vous lisez ceci sur un autre site que www.thriftydecorchick.com ou l’une de ses plateformes de médias sociaux, veuillez la contacter immédiatement (thriftydecorchick at gmail dot com). Toute autre utilisation de ce contenu est strictement interdite.
Cet article a été rédigé par Thrifty Decor Chick et traduit par Accessoires-Peinture.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires-Peinture.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.