Menu Fermer

10 erreurs de pose de carrelage qui peuvent s’avérer coûteuses – et comment les éviter

Le choix des carreaux est l’une des tâches les plus passionnantes de toute salle de bains ou cuisine. Bricolage et décoration projet. Mais ne laissez pas le sentiment d’excitation vous faire perdre votre concentration et commettre l’une des nombreuses erreurs de carrelage les plus courantes. Les revêtements de sol et de mur peuvent faire ou défaire une pièce et se tromper peut être une erreur coûteuse à corriger.

Pour vous aider à prendre une décision, nous avons fait appel à l’expert Hamish Smith, directeur de la création de Ca’ Pietra qui révèle les erreurs de pose de carrelage les plus courantes et donne des conseils sur la manière de les éviter.

Les 10 erreurs les plus courantes à éviter en matière de carrelage

1. Ne pas commander d’abord un échantillon

Crédit photo : Ca’ Pietra

Les propriétaires qui ne commandent pas d’échantillons au préalable sont souvent à l’origine de problèmes ultérieurs. La commande d’un échantillon, d’une petite coupe du carreau complet ou d’un échantillon de carreau complet (le meilleur pour vous aider à envisager l’aspect qu’il aura dans votre maison), vous aidera à voir la vraie couleur, la texture et la finition d’un carreau « , dit Hamish.

2. Mauvais calcul du nombre de tuiles dont vous aurez besoin

Y a-t-il quelque chose de plus frustrant que d’arriver à la fin d’une salle de bains ou transformation de la cuisine et de réaliser qu’il vous manque quelques carreaux pour terminer le travail ! Une erreur courante et parfois coûteuse lors de l’achat de carreaux est de ne pas prendre en compte les pertes et les cassures », explique Hamish. C’est pourquoi nous recommandons de commander un supplément de 10 % pour couvrir ces risques. C’est un coût minime pour s’assurer que vous avez la bonne quantité de carreaux pour terminer votre projet ».

Il convient de noter que les couleurs peuvent varier d’un lot de carreaux à l’autre. Il est donc d’autant plus important de bien faire les choses dès le départ, afin d’éviter que votre projet ne comporte des nuances mal assorties.

Conseil d’expert : « Lorsqu’il s’agit de poser des dalles en chevron, nous vous recommandons de commander 15 % de plus pour tenir compte de toutes les coupes fastidieuses qui doivent être effectuées ».

Herringbone brick tiled kitchen floor

Crédit photo : Ca’ Pietra

3. Acheter la mauvaise taille

Les carreaux existent dans toutes sortes de tailles différentes, des briques de métro de 7,5 x 15 cm aux carreaux de grand format de 60 x 120 cm. Si le choix est vaste, choisir la mauvaise taille peut faire la différence entre la réussite ou l’échec de votre projet de bricolage.

La principale chose à prendre en compte est l’aspect du carrelage dans la pièce » dit Hamish. Une grande pièce sera généralement plus apte à accueillir des carreaux de grand format qu’une petite pièce comme les toilettes du rez-de-chaussée. Les pièces plus petites, comme les salles de bains, peuvent bénéficier de carreaux de mosaïque plus petits qu’une cuisine ouverte sur le salon, par exemple.

Un autre élément à prendre en compte est la ligne des joints, car elle aura un impact sur le résultat final. Plus le carreau est petit, plus il y a de lignes de coulis, ce qui peut donner à l’espace un aspect surchargé ».

4. Privilégier le prix à la qualité

Rappelez-vous le dicton « achetez bon marché, achetez deux fois ». L’achat d’un produit moins cher mais de qualité inférieure peut vous faire économiser de l’argent au départ, mais il faudra inévitablement le remplacer beaucoup plus rapidement que les produits de meilleure qualité », prévient Hamish.

5. Ne pas planifier la mise en page

pink geometric kitchen tiles

Crédit photo : Ca’ Pietra

Avant de poser les carreaux, il est important de réfléchir à la disposition et à la façon dont vous souhaitez qu’ils apparaissent, en créant idéalement un croquis au préalable « , conseille Hamish. Non seulement cela vous aidera à déterminer combien de coupes de carreaux sont nécessaires, ce qui vous aidera à commander la bonne quantité, mais cela vous permettra également de confirmer que vous avez des carreaux de la bonne taille pour l’espace.

6. Choisir la mauvaise tuile pour le travail

L’endroit où vous ajoutez les carreaux influencera le type de carreaux requis. Le carrelage sera-t-il utilisé à l’extérieur ou à l’intérieur ? demande Hamish. Si c’est à l’extérieur, le matériau doit-il être résistant aux intempéries et au glissement ? Si le carrelage est utilisé à l’intérieur, est-il adapté à un trafic piétonnier intense, peut-il être utilisé avec un chauffage par le sol ? Doit-il être scellé régulièrement ou est-il suffisamment léger pour être utilisé comme revêtement mural ? Vous pouvez tomber amoureux d’un design, mais la finition du carrelage peut ne pas convenir à vos besoins. Il est important de vérifier que le carrelage que vous avez choisi conviendra à l’espace prévu, car la dernière chose que vous voulez, ce sont des carreaux fissurés ou une pierre qui est glissante lorsqu’elle est posée dans une zone inadaptée.

7. Ne pas engager un professionnel

Si vous pouvez faire du carrelage vous-même, la pose de carreaux est un travail de spécialiste. Les compétences et l’expérience requises ne doivent pas être sous-estimées, et c’est pourquoi l’une des erreurs les plus coûteuses que vous pouvez commettre est de faire appel à un carreleur inexpérimenté. Lorsque vous choisissez le bon carreleur pour votre projet, pensez à quelqu’un qui a de l’expérience dans le matériau particulier que vous avez choisi ».

Si les carreaux de porcelaine et de céramique sont les plus couramment utilisés, les carreaux de grand format, les carreaux encaustiques, les carreaux de verre et les carreaux de pierre naturelle peuvent présenter des difficultés particulières lors de la pose « , prévient Hamish.

Conseil d’expert : « Ne réservez pas un carreleur avant d’avoir reçu votre marchandise, afin d’éviter qu’il ne reste assis à ne rien faire, tout en vous facturant son temps ».

blue patterned bathroom floor tiles

Crédit photo : Ca’ Pietra

8. Ne pas tenir compte de la livraison

Une fois que vous avez choisi les carreaux qui conviennent à l’espace et la quantité nécessaire, il est bon de prendre en compte le délai de livraison et la manière dont les carreaux seront livrés. Si vous commandez une grande quantité de carreaux, ils arriveront probablement sur une palette, ce qui signifie souvent une livraison en bordure de trottoir si vous ne disposez pas d’une grande allée en dur ». Vérifiez à la livraison que vous avez la quantité totale de carreaux et qu’ils sont tous en bon état.

9. Ne pas sceller suffisamment les carreaux

Ne laissez pas vos efforts pour trouver le bon carrelage être vains. Si vous avez acheté des pierres naturelles ou des carreaux qui doivent être scellés, il est important de s’assurer que vous les scellez correctement et avec le bon produit pour ce travail », conseille Hamish.

Nos produits en pierre naturelle, en encaustique, en glaçure craquelée et en terre cuite doivent être scellés. Une fois vos carreaux installés, vous devrez utiliser un scellant d’imprégnation pour les protéger contre la décoloration et les taches, tel que Stone Essentials Stain Block (ou pour les carreaux à glaçure craquelée, un scellant à glaçure craquelée). Ce produit doit être appliqué après la pose et le nettoyage à l’aide de Stone Essentials Deep Clean ou d’un produit similaire, mais avant le jointoiement, conformément à l’étiquette du produit.

Vous devez appliquer une deuxième couche après le jointoiement. Vous pouvez également choisir d’appliquer une finition de surface telle que Stone Essentials Stone Shield ou Wax polish, car cela offrira une protection supplémentaire et donnera une patine attrayante, mais uniquement dans les zones non humides. Il faut l’appliquer après le jointoiement, une fois qu’il est complètement sec (environ sept jours selon l’humidité) ».

monochrome star pattern tiles around bathroom sink

Crédit photo : Ca’ Pietra

10. Appliquer la mauvaise couleur de coulis

Non seulement la couleur du coulis affectera le résultat final du projet, mais choisir la mauvaise couleur peut également affecter et même endommager vos carreaux « , prévient Hamish. Nous recommandons d’utiliser des joints de couleur plus claire pour la plupart des produits, en particulier les pierres naturelles, l’encaustique et les carreaux de terrazzo, plutôt que des joints noirs ou de couleur vive, car ils peuvent tacher les pores naturels des carreaux.

Assurez-vous d’avoir sélectionné un produit de jointoiement adapté au matériau du carrelage choisi et à la largeur de joint souhaitée. Nous recommandons notre coulis coloré à base de résine et de ciment, qui peut être utilisé avec les carreaux de porcelaine et de céramique, ainsi qu’avec la mosaïque de verre, la pierre naturelle, le marbre et les matériaux composites ».

Vous savez maintenant ce qu’il faut éviter pour obtenir les meilleurs résultats lors de votre prochain projet de carrelage.

Le poste 10 erreurs de pose de carrelage qui peuvent s’avérer coûteuses – et comment les éviter est apparu en premier sur Maison idéale.

Cet article a été rédigé par Tamara Kelly et traduit par Accessoires-Peinture.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires-Peinture.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.