Menu Fermer

Devrais-je surpayer mon prêt hypothécaire ? Le pour et le contre

Si vous avez un peu d’argent de côté et que vous cherchez à investir dans votre avenir, pourquoi ne pas vous poser la question suivante : dois-je surpayer mon prêt hypothécaire ?

Si le remboursement d’un prêt hypothécaire le plus tôt possible est un objectif pour de nombreux propriétaires, en particulier ceux qui ont la chance de disposer d’une épargne suffisante pour le faire, le remboursement excessif d’un prêt hypothécaire présente des avantages et des inconvénients. Nous vous proposons des conseils d’experts qui expliquent tout ce que vous devez savoir lorsque vous envisagez de faire un versement excédentaire sur votre contrat hypothécaire.

Devrais-je surpayer mon prêt hypothécaire ? Le pour et le contre

Si vous avez la chance d’avoir des économies, et avec la meilleurs taux hypothécaires jamais en ce moment, le surpaiement de votre prêt hypothécaire pourrait être un bon choix. Vous avez généralement la possibilité de verser une somme forfaitaire unique pour votre prêt hypothécaire ou d’augmenter le montant de vos remboursements mensuels.

Même si vous n’êtes en mesure que de réduire le montant de votre hypothèque, un remboursement unique ou des remboursements supplémentaires réguliers en valent la peine.

Crédit photo : Future PLC/ Alison Hammond

Toutefois, vérifiez auprès de votre fournisseur de crédit hypothécaire ce qu’il autorise. Ceci est particulièrement important si votre offre actuelle de prêt hypothécaire – un taux fixe ou réduit pour une durée déterminée, par exemple – a encore du temps à courir.

De nombreux fournisseurs n’autorisent que des paiements excédentaires de 10 % du solde restant pendant cette période. En revanche, si votre contrat est terminé et que vous payez maintenant le taux variable standard de votre fournisseur, il ne devrait pas y avoir de limites au montant que vous pouvez payer.

Les deux options réduiront le total de vos paiements d’intérêts, mais la première vous permettra de réaliser une économie plus importante. De plus, un solde global plus faible sur votre prêt hypothécaire pourrait être un avantage lors d’une réhypothèque et pourrait vous permettre de bénéficier de meilleures offres.

Si vous pouvez rembourser votre prêt hypothécaire en totalité, vous n’aurez plus à effectuer de remboursements mensuels. De plus, le coût total du prêt sera moins élevé que prévu, car vous paierez des intérêts pendant une période plus courte que celle initialement prévue.

Devrais-je surpayer mon hypothèque ? Cela en vaut-il la peine ?

C’est une décision personnelle qui dépend de votre situation. À l’heure actuelle, les rendements d’un compte d’épargne sont faibles, de sorte que la réduction ou le remboursement de votre prêt hypothécaire est probablement plus intéressant financièrement. Vérifiez comment les coûts impliqués, y compris les frais de remboursement anticipé, pourraient modifier ce calcul.

Il est également important de se demander si vous aurez bientôt besoin de votre épargne. Si c’est le cas, vous préférerez peut-être avoir l’argent sur un compte auquel vous pourrez accéder quand vous le voudrez. Certains fournisseurs de prêts hypothécaires autorisent les paiements insuffisants et les paiements excessifs. Cela signifie que vous pouvez payer plus maintenant, pour réduire vos intérêts hypothécaires, puis récupérer une partie de l’argent plus tard, en payant moins pendant une certaine période.

mortgage holiday 2

Crédit photo : Future PLC/ Colin Poole

Avez-vous d’autres dettes qui devraient être prioritaires ?

Si vous avez d’autres dettes pour lesquelles vous payez des intérêts, celles-ci doivent avoir la priorité sur le remboursement de votre prêt hypothécaire. En effet, dans la plupart des cas, ces dettes seront plus coûteuses.

Par exemple, si vous payez des intérêts sur une carte de crédit ou un prêt, le taux sera probablement plus élevé que le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire.

Si vous avez des dettes que vous gérez et qui ne vous font pas payer d’intérêts – un prêt sans intérêt pour améliorer votre maison, par exemple – elles entrent dans une autre catégorie. À moins que vous ne choisissiez de le faire, il n’est pas nécessaire d’effacer cette dette tant que vous vous sentez à l’aise pour la rembourser. Assurez-vous qu’il n’y a aucun risque que vous ayez à payer des intérêts à l’avenir.

Conservez un fonds d’épargne d’urgence

Avant de vous demander si vous devez surpayer votre prêt hypothécaire, examinez d’abord votre situation en matière d’épargne. Tout le monde devrait avoir une épargne d’urgence sur un compte d’épargne. Choisissez-en un auquel vous pouvez accéder en cas de besoin et assurez-vous qu’il rapporte des intérêts. Vous devriez viser à avoir entre trois et six mois de vos revenus réguliers sur ce compte.

Cette épargne est destinée aux urgences imprévues, qu’il s’agisse d’une voiture en panne, d’une chaudière défectueuse ou d’une période de chômage. C’est pour les choses que vous ne pouvez pas prévoir ; en ayant cet argent de côté, vous n’aurez pas à recourir à un prêt ou à un crédit coûteux pour vous dépanner.

Comment rembourser votre prêt hypothécaire par anticipation ?

Avec des taux d’épargne au plus bas, grâce à une période prolongée de taux d’intérêt bas de la Banque d’Angleterre, mettre l’argent supplémentaire dont vous disposez dans votre hypothèque peut être une bonne option. Il est presque certain que vous payez un taux d’intérêt plus élevé sur votre prêt hypothécaire que celui que vous pourriez obtenir en épargnant.

Combien cela coûte-t-il de faire un versement excédentaire sur un prêt hypothécaire ?

Il est important de vérifier auprès de votre fournisseur avant d’effectuer un paiement. Certains facturent des frais de pénalité pour ce faire. Le montant que vous paierez dépend du solde de votre prêt hypothécaire et de la mesure dans laquelle vous êtes sur le point de le rembourser complètement.

grey home office with industrial furniture, geometric rug and orange filing cabinet

Crédit photo : Future PLC

Investir l’argent ailleurs serait-il plus judicieux ?

Le surpaiement de votre hypothèque est une option pour votre épargne, mais il y a beaucoup d’autres endroits où vous pourriez placer cet argent.

Les comptes d’épargne des banques et des immeubles ne sont qu’un début, même s’ils ont l’avantage de vous offrir un accès facile à l’argent en cas de besoin.

1. Retraites

Vous pouvez également verser de l’argent dans votre pension. De plus, vous recevrez un supplément de l’État pour tout l’argent que vous versez, car vous pouvez bénéficier d’un allégement fiscal sur les cotisations de retraite. Un calculateur de pension vous indiquera le montant auquel vous pouvez prétendre.

2. Actions et parts

Investir en bourse est un autre choix. Chacun bénéficie d’une allocation de 20 000 GBP à placer sur un compte d’épargne individuel chaque année. Cet argent peut être investi dans un très large éventail d’actifs, y compris l’épargne liquide, mais aussi dans des actions et des obligations. Tous les rendements – revenus et bénéfices – sont alors exonérés d’impôts.

L’objectif des investissements boursiers est d’obtenir un meilleur rendement à long terme, c’est-à-dire sur cinq ans ou plus. C’est ce qui s’est produit dans le passé, les actions ayant le plus souvent dépassé les autres types d’investissement sur de longues périodes.

Ce qui est essentiel, c’est de reconnaître qu’il n’y a aucune garantie. La valeur des investissements peut aussi bien baisser qu’augmenter. Vous devez être prêt à bloquer votre argent à long terme. Sinon, le risque est que vous deviez y accéder à un moment où sa valeur a baissé. Jetez un coup d’œil à la Autorité de conduite financière (FCA) pour plus d’informations sur l’investissement intelligent.

Sarah Coles, une porte-parole de Hargreaves Lansdownexplique : Le rendement que vous êtes susceptible d’obtenir des investissements sur le long terme sera probablement supérieur à l’argent que vous économisez sur votre prêt hypothécaire. Mais ce n’est pas le seul calcul dont vous devez tenir compte.

Si vous avez un prêt hypothécaire à long terme qui vous mènera jusqu’à la retraite, vous pouvez vous inquiéter des remboursements à venir, ce qui peut vous apporter une certaine tranquillité d’esprit. Si vous avez un prêt hypothécaire important et que vous vous inquiétez des conséquences d’une hausse des taux d’intérêt, vous pouvez choisir de le rembourser.

3. Répartissez vos fonds

Si vous avez un prêt hypothécaire raisonnable et des finances solides en général, vous pouvez donner la priorité au potentiel de rendement supplémentaire d’un investissement », poursuit Sarah. Vous pouvez également choisir la voie médiane et utiliser une partie de l’argent pour rembourser votre prêt hypothécaire et une autre partie pour investir.

Le poste Devrais-je surpayer mon prêt hypothécaire ? Le pour et le contre est apparu en premier sur Maison idéale.

Cet article a été rédigé par Rebecca Goodman et traduit par Accessoires-Peinture.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires-Peinture.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.