Menu Fermer

Tendances en matière d’intérieur pour 2022 + au-delà de Corona : What’s Next?

Tout au long du week-end, entre la préparation de cupcakes et la décoration de la maison pour le huitième anniversaire de mon fils, j’ai pensé que les tendances en matière de décoration intérieure allaient prendre deux directions principales pendant que Corona se calmait. Nous verrons une résurgence de la décadence avec un décor « plus et c’est plus » OU une approche plus conservatrice où les consommateurs posent des questions, achètent moins mais mieux, et repensent vraiment leur approche du shopping en général. C’est déjà le cas, l’avez-vous remarqué ? Parlons de l’origine de ce phénomène et de son évolution dans la maison et en tant que tendances pour notre monde intérieur au cours des prochaines années.

Photo : Minh PhamUnsplash

Je ne sais pas exactement où je me situe, mais ce n’est certainement PAS du côté décadent ni du côté frugal. Je ne suis pas sûre que mon budget me permette d' »acheter moins mais mieux », car « mieux » signifie généralement un canapé à 10 000 euros contre un à 2 000 euros. Et même 2K, c’est être très modeste ici en Europe où je vis et fais mes achats.

Alors, qu’est-ce qui me fait penser que le décor va évoluer dans ces deux directions générales au cours des prochaines années ? C’est simple : L’histoire se répète.

Lorsque les gens doivent vivre dans des conditions extrêmes qui les accablent et les retiennent, ils surgissent comme une sauterelle dès que ces restrictions sont levées. La plupart des gens ne se contentent pas de revenir en arrière, ils se donnent à fond. Par exemple, que se passera-t-il lorsque les adolescents et les jeunes d’une vingtaine d’années pourront soudainement assister à d’énormes fêtes en plein air réunissant 300 000 personnes et camper ensemble sous les étoiles en écoutant de la techno, en se défonçant et en sortant avec qui ils veulent ? ILS LE FERONT. La plupart ne vont pas décliner pour pouvoir rester assis à la maison à jouer à des jeux de société PLUS avec leurs parents et leurs frères et sœurs. Ils seront les premiers à monter dans le bus. Plus la fête est grande, mieux c’est. Certains secteurs d’activité se préparent déjà à l’accueil massif qu’ils recevront bientôt lors de leurs événements, concerts et fêtes. Lorsque je discute avec la plupart des jeunes de moins de 25 ans, ils veulent UNIQUEMENT retrouver leur ancienne vie et se fichent éperdument de trouver de nouvelles façons de socialiser qui pourraient être plus sûres à long terme, ils veulent simplement retrouver leur ancienne vie.

Photo : NicoUnsplash

Cela me fait également penser à certains de mes amis. Beaucoup d’entre eux voyagent déjà alors que ce n’est même pas encore l’idée la plus sûre pour eux ou pour les autres, étant donné que le nombre de décès dus à la Corona est encore relativement élevé dans la plupart des pays. Ils veulent simplement s’affranchir de leurs quatre murs, quitter leur pays et voir quelque chose de nouveau. Aucun jugement ! Qui peut les blâmer ? Pourtant, cela montre qu’il y en a beaucoup qui retourneront à leur ancien mode de vie en un clin d’œil dès que le Corona ne représentera plus une menace. Et honnêtement, je comprends. Ces dernières années ont été très ennuyeuses et nous ne pourrons jamais revenir en arrière. Dès que je le pourrai, je prendrai moi aussi des vacances, car Dieu sait que j’ai besoin de changer d’air.

Puis, je pense à d’autres de mes amis. C’est un autre aspect de « l’histoire qui se répète ». Un moment difficile de l’histoire a donné lieu à des leçons, et ces personnes les ont apprises, mais elles s’en serviront toujours dans leur vie quotidienne par la suite. Là où je vis, la plupart des gens sont encore extrêmement prudents et le port du masque est la norme, personne ne fait rien sans lui, et il faut toujours être vacciné et avoir reçu un rappel pour manger dans un lieu public ou prendre un café. Toutes ces restrictions renforcent les craintes des gens, certes, mais une fois les restrictions levées, j’imagine que certains de mes amis vivront encore différemment de ce qu’ils faisaient avant Corona, ils se poseront des questions, ils seront plus conservateurs dans leur approche de tout – même de la lampe ou de la chaise qu’ils doivent acheter pour leur maison. Ils feront partie du deuxième groupe de décorateurs d’intérieur – ceux qui sont prudents, achètent moins mais mieux, achètent des produits durables, d’occasion, vintage/antiques, ou simplement des produits locaux de très bonne qualité, etc. Ce qui, à mon avis, est une très bonne chose à faire.

Photo : Alexandra GornUnsplash

Photo : Jessica Delp Unsplash

Vers quel camp commencez-vous déjà à vous pencher ? Le groupe « moins mais mieux » ou l’approche indulgente « une seule vie » ? Vous n’entrez peut-être pas complètement dans l’une ou l’autre de ces catégories, mais j’imagine que vous penchez au moins vers l’une d’elles.

Si je regarde mes habitudes de dépenses actuelles, je dirais que je penche pour le « plus c’est plus » parce que j’achète encore des choses pour ma maison dans des chaînes de magasins comme Sostrene Grene et Zara Home. Et ce n’est peut-être pas faire le meilleur choix… Mais à d’autres égards, je penche vers le côté plus prudent parce que je n’achète certainement PAS à la moitié du budget que je m’accordais auparavant pour de nombreuses choses. Et j’ai beaucoup dépensé sur Etsy au cours des 5 derniers mois depuis que j’ai commencé quelques nouveaux hobbies. J’achète sur Etsy avant de vérifier sur Amazon, ce qui est aussi un grand changement.

Aussi, les soins personnels. Je prends toujours soin de moi, mais je ne suis pas allé dans un salon de coiffure depuis 15 mois (je coupe mes propres cheveux maintenant et je saute la couleur au moins pour quelques mois encore), et je porte ma pile de bottes d’hiver de 2019/2020 (et des manteaux et des accessoires aussi). Je n’ai pas acheté de nouveau sac à main depuis 2019, et le seul nouveau bijou que j’ai pris était une montre parce que j’en avais vraiment besoin – c’était une nécessité plus qu’un besoin. Je fais mes propres mani-pedi, et j’ai trouvé une routine de soins de la peau incroyable qui a rendu ma peau éclatante et sans boutons depuis près de deux ans et qui coûte moins de 200 EURO (pour un an de produits) et je n’ai sérieusement jamais eu un teint aussi clair et équilibré. Je n’ai jamais eu un teint aussi clair et équilibré. Je ne porte également que du maquillage Trinny London – il dure éternellement et il est absolument fantastique pour ma peau, je n’ai jamais été aussi heureuse avec les cosmétiques avant cela et je les ai tous essayés.

Pour ce qui est de ma maison, j’achète toujours des choses, mais nettement moins qu’avant. Je n’achète pas tous les mois, ce qui représente un changement de comportement important par rapport à mes habitudes d’avant le Covid-19, et je consulte les boutiques vintage et même les magasins d’occasion avant d’acheter du neuf. Je fais aussi beaucoup plus de « shopping dans ma maison » – je trouve tellement d’objets dans d’autres pièces que je les déplace – l’une des lampes de ma chambre vient d’être déplacée dans le hall d’entrée, la lampe de mon bureau est maintenant dans le couloir et la lampe de ma réserve est dans mon salon. C’est facile à faire et cela peut donner l’impression d’être neuf sans être neuf. J’ai également déplacé quelques meubles, rénové la chambre de mon fils et mon entrée en utilisant principalement des choses que nous avions déjà, y compris de la peinture vieille d’un an (scellée) qui était encore en excellent état,

Récapitulons : les tendances en matière d’aménagement intérieur pour cette année et les suivantes se répartissent en deux catégories :

1&gt ; Plus c’est plus. Une seule vie. Allez-y à fond ! Les gens recommenceront à faire du shopping, à acheter, sans vraiment prêter attention à la provenance des objets ou à qui les fabrique, oubliant même que la pandémie a eu lieu, se disant qu’ils se doivent de vivre leur vie. Styles et couleurs audacieux, papiers peints, mélange de matériaux, beaucoup de motifs, beaucoup de plantes et tout ce qui peut remplir l’espace visuellement. Mélange de matériaux et de styles de design, œuvres d’art audacieuses, motifs floraux, mélange d’échelles, tous les intérieurs amusants et ludiques – humoristiques, excitants.

2&gt ; Moins mais mieux. Penser d’abord, dépenser avec prudence, penser de manière durable, à long terme, acheter pour investir, être de meilleure qualité, poser des questions, prendre en compte l’impact global, se demander avant chaque achat : « Ai-je vraiment besoin de cette chose ? ». Des tons plus doux, des matériaux naturels, du vintage/de l’occasion, du fait main, du local, quelques plantes et fleurs mais choisies avec soin, du minimalisme, de bons systèmes d’organisation. Un design réfléchi qui donne l’impression d’un câlin chaleureux. Placement judicieux des objets. Tactiles, texturés, sculpturaux, des objets qui ont une fonction mais qui apparaissent aussi comme de l’art. Un intérieur plus sérieux, apaisant, reposant.

C’est mon point de vue sur les tendances à venir – « plus EST plus » contre « acheter moins mais mieux ».

Passez un bon lundi !

Vous avez écouté mon dernier épisode ?

décor805 : Pourquoi rester occupé est improductif
Cet article a été rédigé par Holly Becker et traduit par Accessoires-Peinture.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires-Peinture.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.